Contre une loi liberticide, une autre politique migratoire est possible

Le projet de loi pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie a été adopté par le parlement le 1er août 2018. En dépit de quelques évolutions depuis sa présentation en février, il reste un texte régressif dont l’esprit est dans la droite lignée des politiques qui échouent depuis plusieurs décennies. Des solutions alternatives existent pourtant comme le démontre le manifeste des Etats généraux des migrations.

Retrouvez le communiqué de Presse et le dossier préparés et émis par les Etats généraux des migrations dont fait partie le Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines.

À retrouver ici https://eg-migrations.org/Contre-une-loi-liberticide-une-autre-politique-migratoire-est-possible

Loi asile immigration, il est encore temps d’écouter la société civile

Communiqué LDH – Ligue des Droits de l’Homme – Juillet 2018

https://www.ldh-france.org

Après son examen par le Sénat le projet de loi asile immigration vient de repasser à l’Assemblée nationale. Il a été confirmé par 43 votes favorables, avec 77 présents sur 577 députés. Visiblement, au sein même de la majorité parlementaire, il convainc de moins en moins. Et pour cause, il est condamné par l’ensemble du monde associatif engagé sur ces questions. Il s’est attiré de sévères critiques de toutes les instances compétentes consultées, Défenseur des droits, Commission nationale consultative des droits de l’Homme, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté…

Il réduit encore l’accès réel au droit d’asile comme au droit au séjour, porte atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale, au droit à l’hébergement, généralise les possibilités d’enfermement de personnes n’ayant commis aucun délit.

Il ignore les vrais problèmes, notamment le drame du refus de l’accès à la demande d’asile qui cause des milliers de morts chaque année en Méditerranée. Il nie tout l’apport des migrants à notre société en jouant sur la peur et l’ignorance.

Les Etats généraux des migrations regroupant plus de 500 associations nationales et locales dans toute la France ont travaillé à l’élaboration de propositions pour une politique de l’asile et de l’immigration respectueuse des droits de l’Homme, partant des réalités et non des fantasmes xénophobes. Cette démarche, comme ces propositions, ont été malheureusement jusqu’ici totalement ignorées.

Aussi, nous demandons solennellement au gouvernement de prendre enfin le temps d’un dialogue réel avec la société civile.

Paris, le 30 juillet 2018

Télécharger le communiqué au format PDF

Bougival : indignation après la descente de police chez Emmaüs

Suite à la descente de police du 23 juillet 2018 chez Emmaüs Bougival, le Réseau Amy a diffusé un communiqué de presse, pour exprimer son indignation et poser les questions sur une telle incursion. Ce communiqué a notamment été repris par le Parisien du 27 juillet 2018.

Retrouvez l’article ci-dessous :

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/bougival-indignation-apres-la-descente-de-police-chez-emmaus-27-07-2018-7835823.php

Juillet 2018 – Intervention policière à Emmaüs Bougival

Communiqué du Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines (RAMY)

Lundi 23 juillet au matin, une trentaine de policiers ont investi la Communauté Emmaüs de Bougival qui accueille de nombreux étrangers parmi ses compagnons dans l’esprit de l’Abbé Pierre. Cette incursion suscite encore de nombreuses questions juridiques, notamment sur le travail des compagnons au regard de la loi. Usant de la discrimination au faciès, ils ont emmené avec eux 4 compagnons d’origine étrangère et les ont conduits au centre de la Police de l’Air et des Frontières (PAF) de Saint-Cyr-l’École dont ils sont ressortis le même jour. Tous ont retrouvé la Communauté.
Comme la Communauté Emmaüs, notre Réseau AMY de 30 associations d’accueil des migrants se pose encore des questions sur l’objectif de cette manifestation de force.
Nous déplorons que cette Communauté toute tournée vers l’accueil solidaire sans conditions et le recyclage environnemental soit la cible des pouvoirs publics. Le Conseil Constitutionnel vient de rappeler que la Fraternité n’est pas qu’un vain mot de la devise de la France et a condamné le gouvernement à supprimer de la Loi le délit d’aide solidaire au séjour des étrangers en difficulté. Alors pourquoi s’en prendre à Emmaüs qui, à la suite de l’Abbé Pierre, a une pratique exemplaire de l’insertion de toute personne, quelle qu’en soit l’origine ?

25 juillet 2018

Contact :

Philippe Domergue
06 17 15 07 81
phdomergue@yahoo.fr

http://www.reseau-amy.org
http://www.emmaus-bougival.com/
https://www.facebook.com/emmaus.bougival

4 000 visiteurs sur le site du Réseau Amy

Le site du Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines disponible sur http://reseau-amy.org/index.php relaye les actions du Réseau, diffuse les annonces des associations et collectifs membres du Réseau, l’annuaire, l’agenda, et les articles qui évoquent le Réseau.

Nous sommes heureux de vous annoncer que ce jeudi 12 juillet 2018, après 7 mois d’existence sur la toile (le site a été lancé le 16 décembre 2017), nous avons atteint le 4 000e visiteur pour plus de 9 000 visites !

Le record des visites a été atteint le 4 février 2018 avec 179 visiteurs uniques (lancement officiel), suivi par le 13 mai 2018 avec 160 visiteurs.

La page la plus visitée est celle de la charte, avec 660 visites, http://reseau-amy.org/index.php/charte-du-reseau-amy/
L’annuaire est très utilisé puisqu’il arrive en seconde position.

N’oubliez pas d’envoyer vos annonces et remarques à webmaster@reseau-amy.org et de faire de la pub pour le site !

Merci pour votre confiance, bon courage à nos amis migrants et réfugiés qui pâtissent de la trêve estivale et bon été à tous.

Cercle de Silence de Versailles et petits-déjeuners

Le prochain Cercle de Silence de Versailles aura lieu jeudi prochain,

le jeudi 12 juillet 2018, place du marché aux fleurs de 18 h 00 à 19 h 00.

Toutes les infos sur les Cercles du Silence de Versailles sont ici : https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

Pas de Cercle de Silence en août à Versailles.
Prochaine date le jeudi 13 septembre 2018
Pour cet été, nous recherchons des volontaires pour assurer les petits déjeuners du lundi et du jeudi matin (7 h 00 – 8 h 00) à la préfecture en juillet et en août ; si vous êtes à Versailles pendant cet été, venez nous donner un coup de main  en vous inscrivant :
– pour le mois de Juillet 2018 : Doodle : petits déjeuners préfecture juillet 2018
– pour le mois d’août 2018 : Doodle : petits déjeuners préfecture août 2018

Constatant que de plus en plus de migrants se retrouvent à la rue sans aucune solution d’hébergement (déboutés du droit d’Asile, « dublinés », jeunes mineurs isolés…), les Voisins Solidaires de Versailles lanceront à la rentrée prochaine un appel pour un hébergement solidaire à Versailles et ses environs.  Peut-être aurez-vous une chambre (ou plus) à nous proposer ? Réfléchissez-y pendant les vacances ; plus de détails après l’été.

La solidarité n’est pas un délit

Ce 6 juillet 2018, le conseil constitutionnel annonce de l’abrogation du Délit de Solidarité.

Les associations et collectifs membres du Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines se félicitent de cette annonce.
Cette décision prise par une des plus hautes instances de l’État français est claire, sans équivoque et historique.
Grâce à cette abrogation, la fraternité est enfin reconnue comme un principe.

Pour mémoire, c’est une revendication des États Généraux des Migrations auxquels le Réseau Amy participe activement.

Les citoyens solidaires attendent maintenant que les parlementaires et le gouvernement abrogent le projet de Loi Asile et Migrations.

La décision est visible ici :
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2018/2018-717/718-qpc/communique-de-presse.151722.html

ou en PDF Décision du CC délit de solidarité 201807

Retrouvez également le communiqué des Délinquants

SolidairesCP06-2018 La fraternité ne doit pas acvoir de frontière-QPC

Articles sur le pique-nique festif du 1er juillet 2018

Retrouvez les articles consacrés au pique-nique festif devant le Centre de Rétention Administrative de Plaisir du 1er juillet 2018 organisé par le Réseau Amy.
 
Un article dans le Parisien :
 
Un reportage sur TV78 :
 
La vidéo en direct ici :

 
Bravo à tous les bénévoles du Réseau Amy et merci au soleil !

Lettre ouverte au Préfet sur l’hébergement d’urgence 29 juin 2018

Versailles, le 29 juin 2018

Objet : Lettre ouverte

Monsieur le Préfet des Yvelines,

Nos associations alertent de longue date vos services sur la situation des personnes à la rue non hébergées faute de propositions, le 115 étant débordé et aucune autre proposition ne leur étant faite.

L’Etat a souvent une importante part de responsabilité dans le fait que ces personnes soient à la rue. C’est le cas, lorsqu’il décide d’expulser des personnes en situation de grande difficulté sans prévoir leur hébergement, en leur donnant pour consigne « Appelez le 115 », alors que vos services savent pertinemment que le 115 est saturé et ne va pas pouvoir les héberger !

Cette situation s’est produite jeudi 21 juin. Des familles roumaines avaient été expulsées de Triel-sur-Seine le 14 juin. Environ 70 personnes avaient demandé à bénéficier pour une semaine de l’hébergement d’urgence proposé par l’Etat. Seules quelques familles ont pu bénéficier d’une prolongation d’hébergement par l’Etat. Le 21 juin, vos services ont ordonné la mise à la rue de plus de 50 personnes dont au moins 29 enfants parmi lesquels plusieurs bébés, avec pour seule consigne « Appelez le 115 ».
Comme la situation mentionnée plus haut le laissait prévoir, aucune de ces personnes n’a eu de réponse positive ! Ce jour-là, plus de 120 personnes qui avaient fait appel au 115 ont dû dormir dans la rue. Sans compter les nombreuses personnes qui dorment habituellement dehors et qui, par découragement, n’appellent plus le 115, comme de nombreux Tibétains dans la plaine d’Achères.
Le lendemain, même situation !

Depuis le 21 juin, ces familles, éminemment vulnérables, sont en errance, pourchassées par la police là où elles essaient de s’installer, sans solution d’hébergement.
Il s’agit d’êtres humains, Monsieur le Préfet, de femmes, d’hommes, d’enfants et de bébés. Beaucoup de ces enfants sont nés en France, n’ont jamais vécu ailleurs. Quelle image ces enfants vont-ils avoir, en grandissant, de leur pays, la France ?

Monsieur le Préfet, vous avez été récemment nommé Préfet des Yvelines, vous êtes précédé d’une réputation de grande humanité. Nos organisations sont d’autant plus déçues en constatant que vous menez une politique d’acharnement envers les plus faibles.
Nous vous demandons instamment :

  • d’héberger dans l’immédiat, de manière stable, toutes les personnes sans abri depuis l’expulsion du 14 juin qui le souhaitent.
  • De vous engager pour l’avenir, à ne pas procéder désormais à l’expulsion de personnes ou familles en difficulté sans avoir prévu auparavant les moyens de leur hébergement pérenne.
  • De revoir les moyens de l’hébergement d’urgence, du 115 en particulier, afin que toutes les personnes qui en ont besoin soient hébergées sans délai et que personne ne dorme dans la rue.

Nous sommes prêts à vous rencontrer pour échanger sur ces questions, dans la mesure où cela ne retarderait pas l’hébergement des familles expulsées le 14 juin 2018.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre respect.

Signataires :

  • ACI 78 (Action catholique des milieux indépendants)
  • Action Catholique Ouvrière 78
  • ATD Quart Monde _ délégation des Yvelines
  • ACIMA (Association Citoyenne pour Montigny à Venir)
  • Association Démocratie et Solidarité sur Villepreux
  • ATTAC 78 Nord
  • Cercle de Silence de Mantes la Jolie
  • Cercle de Silence de Versailles
  • CAMA (collectif pour l’accueil des migrants à Achères)
  • CEFY (collectif étrangers français en Yvelines)
  • Collectif des petits déjeuners de la préfecture et des fêtes de la fraternité de Versailles
  • Collectif de Soutien aux réfugiés et sans abri de la Confluence
  • Collectif Voisins Solidaires de Mézy-sur-Seine
  • CIMADE 78
  • CCFD-Terre Solidaire78
  • Communauté Emmaüs du 78
  • CFDT (Union Départementale des Yvelines)
  • CGT (Union départementale 78)
  • Confluence, Ecologie, Solidarité
  • Croyants en Liberté Yvelines
  • Hugues Fresneau, un des responsables de La Pierre Blanche
  • Jean-Pierre Bercovici, responsable de l’équipe Roms78 du Secours Catholique
  • Caritas France
  • Les Voisins solidaires de Versailles
  • Ligue des droits de l’Homme 78
  • Mouvement de la Paix
  • RESF 78 (réseau éducation sans frontières)
  • Romyvelines
  • Un ailleurs pour tous
  • Union Syndicale Solidaires

Pique-nique devant le CRA de Plaisir le 1er juillet 2018

Le Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines organise :

« Un pique-nique festif » aux abords du Centre de Rétention Administrative de Plaisir (CRA) dans les Yvelines

le 1er juillet 2018 de 11 h 00 à 17 h 00

Le centre est situé au 889 avenue François Mitterrand à Plaisir.

Nous vous invitons tou(s)tes à nous rejoindre à ce bon moment convivial pour nous connaitre mais surtout pour manifester notre soutien à toutes les personnes qui y sont retenues.

Vous pouvez nous aider :

  • en apportant votre participation au repas : salé, sucré, déjà coupé, charcuterie, fromage, fruits, boissons non alcoolisées…
  • en participant au début à l’installation … et à la fin au rangement et nettoyage.
  • en nous partageant vos idées d’animations en lien avec le bon accueil des migrants.

 

N’hésitez pas à contacter

Vous souhaitez plus d’informations sur le CRA de Plaisir ?

Continuer la lecture de « Pique-nique devant le CRA de Plaisir le 1er juillet 2018 »