Conférence-débat “L’accueil des migrants”

La fédération des Yvelines et la section de Conflans-Sainte-Honorine de la Ligue des Droits de l’Homme organisent une conférence-débat le 30 mars sur « l’accueil des migrants ».

conférence-débat
samedi 30 mars 2019
de 14 h 30 à 18 h

à la « Maison de quartier de Fin d’Oise »
25 avenue du Maréchal Galliéni
78700 Conflans-Sainte-Honorine
sur l’accueil des migrants

étudié sous trois aspects :

  • La loi de 2018 sur l’immigration : avancée ou recul ?
  • La solidarité avec les migrants : délit ou devoir ?
  • Les mineurs non accompagnés : actualités jurisprudentielles (CEDH 28 février 2019 et Conseil constitutionnel 21 mars 2019)

La présentation et le débat seront animés par :

Odile ROY
Maître de conférences
Centre d’études juridiques européennes et comparées
Université Paris-Nanterre
membre de la LDH

Retrouvez la LDH sur Faceook https://www.facebook.com/ldh78

9e anniversaire du Cercle du Silence de Mantes-la-Jolie

Le Cercle de Silence de Mantes-la-Jolie tiendra samedi prochain 26 janvier 2019 son 108e Cercle.

Depuis 9 ans, chaque quatrième samedi du mois, des hommes et femmes de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses se réunissent en cercle, de 11 heures à midi, place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie. Ils manifestent silencieusement contre toutes les injustices faites aux migrants. Leur silence crie leur indignation devant la politique migratoire française et européenne et dit que “les particularités de chacun constituent une richesse authentique”.
Nous vous invitons à vous joindre à nous.

Vous trouverez ci-dessous quelques textes distribués lors des derniers Cercle de 2018 ainsi que l’invitation à participer au Cercle du 26 janvier 2019.

A samedi prochain !

Plus d’infos sur le Cercle du Mantois : http://reseau-amy.org/cercle-de-silence-de-mantes-et-du-mantois/

Les Voisins Solidaires de Mézy dans le Courrier de Mantes

Des nombreuses actions et mobilisations menées par les Voisins Solidaires de Mézy-sur-Seine en faveur des migrants et des réfugiées, la plus médiatisée est certainement celle qui a été menée pour améliorer le sort de Ahmad, alias Bambino, jeune homme d’origine soudanaise, arrivé à Mézy en août 2016.

La grande nouvelle de ce début d’année 2019 est qu’Ahmad a obtenu le statut de réfugié pour 10 ans.

Retrouvez l’article qu’a consacré le Courrier de Mantes sur Ahmad et le collectif

Le 18 décembre 2018, à 18h Place de la République à Paris et dans de nombreuses autres grandes villes de France, Journée Internationale des Migrant-e-s Mobilisons-nous…

https://www.facebook.com/18decembre/

À noter que le réseau Amy et plusieurs associations des Yvelines font partie des premiers signataires de l’appel à la mobilisation.

Liberté et Egalité des droits !
Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
Nous marcherons toutes et tous ensemble, contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.
Nous marcherons aux flambeaux en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants  mortEs sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.
Nous marcherons pour en finir avec ces mortEs, pour la liberté de circulation et la fermeture des centres de rétention.
Nous marcherons contre l’idée que l’immigration crée du dumping social, pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits.
Nous marcherons pour la ratification par la France de la “convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille” adoptée par l’ONU le 18 décembre 1990 et qui vise à garantir l’égalité de traitement entre travailleurs français et immigrés.
C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population. C’est en luttant ensemble que nous pourrons nous battre efficacement pour une société meilleure et égalitaire. 

:

Pour rejoindre la liste des signataires, écrivez à ">

Lettre du Cercle de Silence de Versailles – Décembre 2018

n° 99 – décembre 2018

Prochains Cercles : 13 décembre 2018, 10 janvier,  14 février 2019

Retrouvez la version PDF de cette lettre :

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de Noël avec cette NOUVELLE MAGNIFIQUE :

Ahmad , alias “Bambino”, a été reconnu “RÉFUGIÉ” (Soudan du Sud) et aura bientôt sa “carte de résident” de 10 ans : il va pouvoir construire sa vie en France !
Ses amis des mauvais jours se réjouissent avec lui et resteront à ses côtés !

4ème FÊTE DE LA FRATERNITÉ

L’Association Voisins Solidaires de Versailles se réjouit d’organiser une nouvelle

FÊTE DE LA FRATERNITÉ

Elle aura lieu le vendredi 1er février 2019, en soirée,
au Centre HUIT, 8 rue de la porte de Buc à Versailles.
D’ores et déjà, nous envisageons un repas africain.

Tibétains

Après plusieurs mois dans un campement insalubre d’Achères, 290 tibétains ont été mis à l‘abri le jeudi 29 novembre : 83 au Centre de Secours de Chatou, 125 au gymnase des Merlettes, requis par le préfet au Vésinet, et 82 femmes et couples au Chesnay, dans l’ex- Institut Médico-Social rue Georges Chapelier, qui est géré par la Croix-Rouge ; pendant un mois, leur situation juridique de “réfugiés” ou “demandeurs d’asile” sera étudiée et activée, ils pourront reprendre des forces avant de repartir ailleurs…

Le saviez-vous ?

Depuis la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, près de 1 000 km de murs ont été construits en Europe contre la libre circulation des personnes…

À lire

En octobre, au cours d’un périple au Maroc, un groupe de voyageurs de l’association “Chrétiens de la Méditerranée” a pu constater une grande solidarité des acteurs de la société civile avec les migrants de part et d’autre de la Méditerranée.

Lire le reste sur notre site : https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles

Une idée de Cadeau de Noël ?

Le RESF78 a produit une brochure “QUE SONT—ILS DEVENUS ?” de 20 témoignages de jeunes étrangers, retraçant leur parcours de régularisation dans les Yvelines : ils sont devenus une richesse pour la France !

À télécharger gratuitement sur http://www.resf78.ouvaton.org/

Année 2018 : 1 277 migrants se sont noyés en Méditerranée !

Vu ce désastre humanitaire et l’immobilisation de l’Aquarius, MSF et SOS Méditerranée ont annoncé qu’ils cherchaient un autre bateau…

Un nouveau bateau, le MARE IONIO, acheté et affrété par des militants de gauche, navigue aujourd’hui sous pavillon italien au large des côtes libyennes pour secourir des migrants et contrer la politique du ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

Versailles : 10 ans de silence

Le Cercle de silence de Versailles a célébré son dixième anniversaire ce jeudi 11 octobre 2018.

Dix ans de démarche non-violente pour un accueil des étrangers, chaque 2ème jeudi de chaque mois de 18h à 19h à Versailles, Avenue de St Cloud/Angle Avenue de l’Europe (Marché aux fleurs – devant l’entrée du passage Saint Pierre).

Retrouvez l’article sur le site du Parisien et le site du Cercle https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

Lettre ouverte du Réseau Amy au Président du Conseil Départemental

Communiqué de presse – 5 septembre 2018

Le Conseil Départemental des Yvelines laissent des mineurs non accompagnés (MNA) à la rue

19 associations et syndicats dénoncent la politique de « non-accueil » mise en place par la cellule Mineurs non accompagnés (MNA) de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), placée sous l’autorité du Président du Conseil Départemental des Yvelines, Pierre Bédier.

Refus de prise en charge

Ces jeunes étrangers se voient souvent refuser une « mise à l’abri élémentaire » et notifier des refus de prise en charge arbitraires, au mépris de la Loi, après un simple entretien, sur le fondement d’arguments contestables : minorité non reconnue, isolement non avéré,…

Certains jeunes se voient nier leur minorité, les documents d’identité qu’ils présentent étant considérés à priori comme des « faux », sans qu’aucune vérification ne soit entreprise.

D’autres ne sont pas reconnus comme isolés sous prétexte qu’ils ont reçu l’aide temporaire d’un particulier, d’une famille ou d’une association.

Le rapport 2017 de la mission MNA du ministère de la Justice met en évidence l’extrême réticence de la cellule d’évaluation des Yvelines à porter assistance à ces jeunes, malgré une capacité d’accueil supérieure aux trois autres départements de la grande couronne parisienne. Dans les Yvelines, seuls 61 jeunes ont été reconnus (p.9 du rapport annuel d’activité 2017 de la mission MNA du ministère de la justice) . https://www.vie-publique.fr/rapport/37250-mission-mineurs-non-accompagnes-rapport-annuel-dactivite-2017

Le RESF 78 s’interroge « Comment expliquer un tel écart, si ce n’est par une politique délibérée du département de refuser d’accueillir ces mineurs isolés ? »

Conditions d’accueil inacceptables

En application du dispositif de répartition nationale, les Yvelines ont donc eu l’obligation d’accueillir des jeunes en provenance d’autres départements. La majorité des 328 jeunes confiés à ce titre en 2017 ont été mis à l’hôtel, sans accompagnement social, scolaire et administratif.

Beaucoup ont fait l’objet d’une nouvelle évaluation de minorité, niant les résultats des évaluations réalisées par les autres départements, puis ont été remis à la rue sur la base des « tests osseux et dentaires » dont on connaît le peu de fiabilité.

Les associations et syndicats soussignés ont adressé une Lettre à Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines que vous trouverez aussi sous forme de PDF à la fin de cet article :


Monsieur Pierre Bédier,
Président,
Conseil Départemental des Yvelines
2, place André Mignot 78012 Versailles Cedex

Objet : accueil des MNA

Versailles, le 27 août 2018

Monsieur le Président,

Organisations et syndicats signataires, nous vous interpellons sur les conditions d’accueil des mineurs isolés étrangers par vos services.
Depuis plusieurs mois, nous avons rencontré de nombreux jeunes étrangers qui se sont vus refuser une mise à l’abri par la cellule Mineurs Non Accompagnés (MNA) de l’Aide Sociale à l’Enfance, placée sous votre autorité. Selon les témoignages de certains de ces jeunes, confirmés par nos propres observations, les conditions dans lesquelles se déroulent ces évaluations ne respectent pas les droits qui leur sont garantis par la réglementation et débouchent sur des décisions arbitraires de refus de prise en charge.

Continuer la lecture de « Lettre ouverte du Réseau Amy au Président du Conseil Départemental »

Pique-nique devant le CRA de Plaisir le 1er juillet 2018

Le Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines organise :

« Un pique-nique festif » aux abords du Centre de Rétention Administrative de Plaisir (CRA) dans les Yvelines

le 1er juillet 2018 de 11 h 00 à 17 h 00

Le centre est situé au 889 avenue François Mitterrand à Plaisir.

Nous vous invitons tou(s)tes à nous rejoindre à ce bon moment convivial pour nous connaitre mais surtout pour manifester notre soutien à toutes les personnes qui y sont retenues.

Vous pouvez nous aider :

  • en apportant votre participation au repas : salé, sucré, déjà coupé, charcuterie, fromage, fruits, boissons non alcoolisées…
  • en participant au début à l’installation … et à la fin au rangement et nettoyage.
  • en nous partageant vos idées d’animations en lien avec le bon accueil des migrants.

 

N’hésitez pas à contacter

Vous souhaitez plus d’informations sur le CRA de Plaisir ?

Continuer la lecture de « Pique-nique devant le CRA de Plaisir le 1er juillet 2018 »

Appel à manifester le 19 juin devant le Sénat …

…CONTRE LE PROJET DE LOI « ASILE ET IMMIGRATION » POUR UNE AUTRE POLITIQUE DE L’ASILE
Critiqué par tous les acteurs de l’asile, qu’ils soient institutionnels, syndicaux ou associatifs, le projet de loi « Asile et Immigration » a pourtant été conforté dans sa philosophie et ses orientations répressives par l’Assemblée nationale. L’examen en séance publique au Sénat, prévu du 19 au 26 juin est l’occasion de persister dans la dénonciation de ce texte inefficace et dangereux et d’oeuvrer à sa modification en profondeur.
A ce titre, nous dénonçons :

Suite ici Appel à manifester 19 06 2018

Lettre aux sénatrices et aux sénateurs

Voici la lettre envoyée ce 4 juin 2018  à A Mme Marta de Cidrac,  Mme Sophie Primas, M.  Gérard Larcher, M. Michel Laugier, M. Martin Lévrier et M. Alain Schmitz

Mesdames les sénatrices, Messieurs les sénateurs,

Vous débattrez prochainement du projet de loi portant sur l’immigration et l’asile, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 22 avril 2018.

L’écrasante majorité des dispositions contenues dans ce projet de loi gouvernemental suscite notre vive inquiétude, et en tant que réseau composé de citoyen.ne.s, collectifs et associations, nous souhaitons vous en faire part. Cette lettre ne vise pas à faire un recensement exhaustif de toutes les mesures qui appellent selon nous des critiques, mais s’efforce d’attirer votre attention sur quelques uns des points de la réforme projetée qui nous paraissent particulièrement alarmants. Nous espérons que nous aurons l’occasion d’évoquer oralement avec vous d’autres sujets.

Lire la suite ici : Projet de loi Asile et immigration Lettre au sénateurs et sénatrices des Yvelines juin 2018

Il a été joint, le communiqué de presse des EGM, le manifeste des EGM ainsi qu’une liste de quelques faits intolérables constatés dans les Yvelines. Voir ici

Faits intolérables dans les Yvelines