Lettre aux sénatrices et aux sénateurs

Voici la lettre envoyée ce 4 juin 2018  à A Mme Marta de Cidrac,  Mme Sophie Primas, M.  Gérard Larcher, M. Michel Laugier, M. Martin Lévrier et M. Alain Schmitz

Mesdames les sénatrices, Messieurs les sénateurs,

Vous débattrez prochainement du projet de loi portant sur l’immigration et l’asile, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 22 avril 2018.

L’écrasante majorité des dispositions contenues dans ce projet de loi gouvernemental suscite notre vive inquiétude, et en tant que réseau composé de citoyen.ne.s, collectifs et associations, nous souhaitons vous en faire part. Cette lettre ne vise pas à faire un recensement exhaustif de toutes les mesures qui appellent selon nous des critiques, mais s’efforce d’attirer votre attention sur quelques uns des points de la réforme projetée qui nous paraissent particulièrement alarmants. Nous espérons que nous aurons l’occasion d’évoquer oralement avec vous d’autres sujets.

Lire la suite ici : Projet de loi Asile et immigration Lettre au sénateurs et sénatrices des Yvelines juin 2018

Il a été joint, le communiqué de presse des EGM, le manifeste des EGM ainsi qu’une liste de quelques faits intolérables constatés dans les Yvelines. Voir ici

Faits intolérables dans les Yvelines

 

Etats Généraux des Migrations 26-27 mai 2018 Montreuil

États Généraux des Migrations :
déclaration historique pour une
politique migratoire alternative

La première assemblée plénière des États Généraux des Migrations s’est tenue les 26-27 mai à Montreuil. Les centaines de participant.e.s ont adopté une déclaration inédite, fruit de la consultation de dizaines de milliers de citoyens, afin de proposer « un socle commun pour une politique migratoire respectueuse des droits fondamentaux et de la dignité des personnes ».
Plus de 500 personnes, représentant les quelques 106 assemblées locales présentes dans 76 départements, ont assisté deux jours durant à la première session nationale des États Généraux des Migrations qui se tenait dans la grande salle des fêtes de la mairie de Montreuil. Lire la suite ici:  Communiqué de presse_manifeste c_ommun_EGM

Manifeste des Assemblées Locales réunies pour la 1ère session plénière des États Généraux des migrations1
Socle commun pour une politique migratoire respectueuse des droits fondamentaux et de la dignité des personnes

EGMigrations_Socle-commun_27mai2018def

La presse en parle:

https://www.bastamag.net/Les-Etats-generaux-des-migrations-rendent-visible-la-France-solidaire-et

De l’Afghanistan à la France

Seule l’envie de vivre peut motiver ce type de parcours…

Bonjour, je m’appelle M…….., j’ai 24 ans, Je suis Afghan. Quand j’étais en Afghanistan, j’avais tout, j’avais une voiture, une maison et surtout le bien-être, très important car j’étais chez mes parents. La seule chose qui me manquait c’était la sécurité.

C’est pour cette raison que j’ai quitté mon pays en mai/juin 2015 avec 4 500 dollars en poche. Je savais que le voyage allait être très difficile mais c’était vital pour moi. Je devais trouver un lieu sûr. En partant, je n’avais pas d’idée précise sur le pays où j’allais aller.

Continuer la lecture de « De l’Afghanistan à la France »

Tour Alternatiba Les Mureaux lundi 4 juin 2018 / 11h-17h

Le réseau AMY tiendra un stand pour informer lors de cet évènement. Venez nous y rencontrer.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Communiqué de presse Tour Alternatiba

Extrait “Du 9 juin au 6 octobre 2018, alors que les objectifs pour le climat fixés par l’Accord de Paris ne sont pas respectés, le Tour Alternatiba s’élancera une nouvelle fois sur des vélos multiplaces pour un périple de 5800 kilomètres parcourant 200 territoires en France et dans les pays frontaliers, afin de diffuser partout un message porteur d’espoir : oui, les alternatives existent, nous pouvons vivre autrement, nous pouvons vivre mieux, et nous pouvons empêcher l’aggravation du dérèglement climatique !

Avant de s’élancer de Paris le 9 juin, le Tour Alternatiba fera un « tour de chauffe» des banlieues qui passera notamment dans les Yvelines par Vélizy, Les Mureaux et Houilles.

 

Voici le programme de l’étape Alternatiba aux Mureaux :

 11h00 : Ouverture du Village des Alternatives

11h30 : Rendez-vous au point de départ de la Vélorution au carrefour de la RD 154 et la RD59 (= parade à vélos) [la vélorution partira à 12h15]

12h15 : Départ de la Vélorution à travers les Mureaux et jusqu’à la Place de la République (Marché de Bécheville)

13h00 : Arrivée place de la République, au Village des Alternatives

Animations et ateliers gratuits, troc, collecte de livres, exposants et restauration sur place.

 17h : Clôture du Village des Alternatives

APPEL A BENEVOLES

Le collectif Alternatives en Vallée de Seine recrute ses bénévoles pour l’étape du 4 juin aux Mureaux. Vous souhaitez rejoindre l’aventure ?”

Contactez alternatives@trielenvironnement.com

 

 

Conférence de presse du 13 avril 2018

Source : LE MONDE | 14.04.2018 | Par Laura Hubert

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/04/14/les-etats-generaux-des-migrations-appellent-a-ne-pas-voter-la-loi-collomb_5285326_1654200.html

Les Etats généraux des migrations appellent à ne pas voter la loi Collomb
Les associations de soutien aux immigrés se réuniront pour des journées nationales les 26 et 27 mai à Paris. En attendant, elles font entendre leur voix.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, lors des questions au gouvernement, à l’Assemblée nationale, le 11 avril.

« Nous vous appelons à ne pas voter cette loi. Il faut cesser cette guerre aux migrants. C’est avec eux que nous ferons la société de demain »… Vendredi 13 avril au matin, ces mots, adressés aux députés, ont résonné dans le foyer de l’Arve (Paris 15e) pour la deuxième conférence des Etats généraux des migrations (EGM). Continuer la lecture de « Conférence de presse du 13 avril 2018 »

Vademecum des gestionnaires de centre

Hébergement des migrants à Paris et en Ile-de-France sept 2016

Annulation partielle du Vademecum des CHUM / Décision T.A. de Paris du 13 avril

Il y a un an, la Cimade, Dom Asile, le GAS et le Gisti, défendu par l’avocate Mylène Stambouli, ont contesté devant le tribunal administratif de Paris, le vadémécum établi par le préfet de région Ile de France pour les centres d’hébergement d’urgence migrants.

Par un jugement du 13 avril 2018 (cf PJ), le TA vient d’annuler partiellement ce vademecum, sur les motifs de fin de prise en charge en considérant que ce contrôle de la situation administrative ne faisait pas partie des critères à évaluer pour l’entrée ou le maintien dans l’hébergement d’urgence prévu par l’article L. 345-2-2 du CASF.

Ainsi, le TA estime qu’au nom du principe d’inconditionnalité de l’hébergement, trois des motifs de fin de prise en charge n’aurait pas du être intégré à ce vademecum :

– absence le jour du passage du GIP

– absence réitérée aux rendez-vous proposées par les préfectures ou refus de mener les démarches à leur terme

– la personne n’a effectué aucune démarche

Le préfet a tenté de faire reporter les effets de l’annulation (d’où le long délai pour obtenir une décision) mais sans obtenir gain de cause. Ainsi, cette décision a des effets sur les prochaines décisions de fin de prise en charge mais également sur celles déjà notifiées.

Cette décision prive l’Etat de son meilleur outil pour remettre les personnes hébergées à la rue. Il est possible qu’ils trouvent vite une parade (notamment en transformant ces lieux en hébergement d’urgence asile, qui permettrait des fins de prise en charge de ce type). En attendant, n’hésitez pas à être vigilant si vous voyez des fins de prise en charge sur ce motif, pour contrer ces décisions.

Dom’Asile
TA Paris, 13 avril 2018, Cimade et autres, N°1704945(1)